Les droits sur les publications : 

Tout utilisateur peut modifier/supprimer ses propres publications grâce à l’icone crayon ou poubelle sous le message. 

Lorsque vous êtes administrateur d’une sphère et/ou responsable de publication (c’est à dire membre du groupe @@Publisher) vous avez le droit de supprimer toutes les publications (hors messages privés auxquels l’utilisateur n’a pas accès) dans cette sphère même celles publiées par d’autres utilisateurs. La suppression est effective pour tous les membres de la sphère. 

Pour permettre une meilleure hiérarchisation des publications, l’administrateur d’une sphère et/ou le responsable de publication peut épingler (icone punaise) un ou plusieurs messages : ceux-ci sont alors les premières publications visibles sous l’espace de publication pour tous les membres de la sphère. 

A noter que le fait de remonter un message n'est pas une action de modération. Cette fonctionnalité a été développée pour éviter aux utilisateurs qui ont le droit de commenter les messages d'écrire un commentaire sans contenu simplement dans le but de faire remonter un message.  En effet, lorsqu'un message est commenté, il remonte dans le flux afin de présenter à l'ensemble des utilisateurs les conversations les plus récentes en premier. Écrire par exemple "️" ou "up" (ce qui est une pratique courante dans les réseaux avec ce type de classement de flux) revient au même que de cliquer sur "remonter" mais sans polluer le flux.

Le signalement d’une publication 

Tous les utilisateurs peuvent signaler une publication jugée inappropriée. Sous le message d’une publication l’icone « Triangle/Warning » permet de signaler un message. 

Sur Whaller il existe 3 types de signalement : Indésirable, compromis ou abusif. Lors du signalement l’utilisateur peut, s’il le souhaite, le commenter pour expliquer en quoi cette publication est inappropriée. 

Une fois le signalement effectué, une notification email est automatiquement envoyée à tous les administrateurs de la sphère (dans laquelle le message a été signalé) et à tous les gestionnaires d’organisation si la sphère en question est rattachée à une organisation. 

L’administrateur de sphère ou le gestionnaire d’organisation peut décider de supprimer la publication signalée ou de la laisser.

La création de blacklist (à partir de l’offre Enterprise) 

Le gestionnaire d’organisation a le droit de définir une liste de mots clefs signalés automatiquement sur toute l’organisation (donc les sphères rattachées). 

Dans l’onglet « Configuration », rubrique « options des sphères », « Options supplémentaires », le gestionnaire d’organisation peut écrire plusieurs mots (séparés par une virgule) qu’il peut modérer. 

Dès qu’un membre de l’organisation publiera l’un des mots prédéfinis, le gestionnaire d’organisation recevra une notification email pour lui signaler la publication. Il aura donc le choix de supprimer cette publication si le contenu lui parait inapproprié. 

Option supplémentaire de modération automatique

Whaller propose une option supplémentaire (par défaut désactivée) pour modérer automatiquement les mots prédéfinis dans cette liste. 

Lorsqu’un membre de l’organisation publiera l’un de ces mots, la publication ne sera pas visible dans la sphère le gestionnaire d’organisation recevra toujours une notification email pour lui signaler la publication. 

Il aura donc le choix de supprimer cette publication si le contenu lui parait inapproprié ou d’autoriser la publication du message a posteriori. 

Le membre de l’organisation fera partie de la liste des personnes modérées. Toutes ses futures publications ne seront pas visibles – tant qu’il n’est pas retiré de la liste des personnes modérées. 

Seul le gestionnaire d’organisation peut l’autoriser à publier de nouveau dans l’onglet « Membres », sélection du membre, dans le bouton actions, « retirer le membre des personnes modérées ». 

Avez-vous trouvé votre réponse?